Notre actualité

L'actualité du moment des MFR

Les MFR parties prenantes de la première session du Parlement rural français

 

Environ 300 acteurs de la ruralité, élus locaux, associations, entreprises, universitaires, ont participé les mardi 15 et mercredi 16 octobre 2019 à la première session du Parlement rural français, qui s’est tenue à Magny-Cours, près de Nevers. Les débats ont porté pendant deux jours sur l’Agenda rural français, un catalogue de 200 mesures remises cet été à Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires. C’est à partir de ce document que le gouvernement a élaboré son propre Agenda rural qui a pour ambition "de réduire les inégalités territoriales" et d’élaborer "des mesures en faveur des territoires ruraux, qui s’inscrivent dans la durée".

L'Union nationale des Maisons familiales rurales, représentée par son Président Dominique RAVON, a participé activement à ses travaux en tant qu'initiateur de ce Parlement avec ses partenaires : Association des maires ruraux de France, Association nationale des nouvelles ruralités, Leader France, Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, Familles rurales.

Dominique RAVON a notamment pu souligner l'importance de proposer aux jeunes des territoires ruraux une offre de formation de proximité et de qualité, y compris pour des formations supérieures.

Les travaux de ces deux journées de réflexion ont été remis aux groupes dédiés à la ruralité au Sénat et à l'Assemblée nationale.
L’objectif est de "nourrir la réflexion d'un projet plus ambitieux pour les territoires ruraux : une stratégie d'équilibre et de complémentarité pour nos villes et nos campagnes" afin d’engager "un travail législatif en faveur de nos territoires".