Se former

Les métiers de la comptabilité gestion, du secrétariat, de la bureautique et de l'informatique

Télécharger le catalogue des formations de ce secteur pro en PDF

Découvrez les métiers de ce secteur professionnel ainsi que les formations proposées en MFR, à travers ce dossier réalisé pour le Lien, magazine institutionnel du mouvement des Maisons familiales rurales, édité chaque trimestre à 60 000 exemplaires.

La MFR La Bagotière a mis en œuvre la formation BTS Asistant de gestion PME-PMI en multimodalité

 

 

Les métiers du secrétariat et de la comptabilité

Avec le développement de l’informatique, on avait anticipé la disparition du métier de secrétaire. C’est tout le contraire qui s’est produit. Depuis la rénovation des diplômes, le terme de secrétaire a certes disparu des intitulés de formation mais le métier existe toujours. Il a profondément évolué vers des fonctions d’assistance et de coordination, à la fois polyvalentes et permettant plus d’autonomie et de responsabilités, en relation avec un manager (direction, chef de service) ou une équipe (ressources humaines, direction commerciale, juridique, gestion…). Les formations se sont mises au diapason. S’il est toujours possible de travailler avec un bac professionnel, il est recommandé de poursuivre ses études. Plusieurs BTS forment aux métiers du secrétariat, de la comptabilité et de la gestion, accessible après un bac professionnel, technologique ou général. Ils forment aux nombreux métiers du secrétariat dans des secteurs très divers : petites et grandes entreprises, services, industrie, fonction publique. Un bon tremplin pour une poursuite d’études.  

Des débouchés importants

Il faut aimer les chiffres pour enregistrer les recettes et les dépenses, suivre le budget et avoir des qualités relationnelles pour donner des éléments de réflexion et d’aide à la décision aux dirigeants de l’entreprise. Comptabilité, lecture de bilan, compte de résultat, gestion, paye, fiscalité, les postes d’assistant de gestion et de comptabilité offrent des parcours de choix. La filière recrute. Les jeunes sont employés soit dans les cabinets d’expertise comptable, soit dans les services comptables des entreprises. Il est possible de travailler comme secrétaire comptable après le BTS. Pour avoir accès à plus de responsabilités, il est utile d’envisager de poursuivre une formation complémentaire en licence professionnelle, pour se spécialiser dans un domaine (paie, assurance…) ou dans la comptabilité. En MFR, 3 BTS dans le secteur des services administratifs, de la gestion et de la comptabilité existent. Il est possible de travailler tout de suite après le BTS, ce que font environ 60 % des jeunes. Les autres poursuivent leurs études notamment en licence professionnelle. Les débouchés sont importants et les étudiants n’ont pas de souci pour s’insérer dans leur domaine. Ces formations sont accessibles après tout type de bac. Les jeunes de MFR en bac professionnel Gestion-Administration peuvent bien sûr poursuivre dans cette voie.

BTS ASSISTANT DE GESTION DE PME/PMI (Référentiel commun européen) Place à la polyvalence.

L’assistant de gestion de PME/PMI (jusqu’à 50 salariés) est à la fois secrétaire, bras droit du directeur, assistant commercial et assistant en ressources humaines. Il assure également le travail administratif et peut préparer les paies. Ses qualités sont la rigueur, la discrétion et la prise d’initiatives. Au programme, communication, informatique, économie, gestion, relation clientèle, ressources humaines. Il prépare toutes les tâches liées à l’organisation et à gestion de l’administration. Selon la taille de l’entreprise, les responsabilités confiées sont plus ou moins importantes. Le diplôme à « référentiel commun européen » permet une meilleure lisibilité des formations à travers l’Europe.

BTS ASSISTANT DE MANAGER

Le BTS Assistant de Manager permet aux jeunes de travailler au sein d’entreprises de plus grosse taille, notamment à l’international. Les jeunes doivent maîtriser deux langues étrangères. Ce sont les deux différences essentielles avec le BTS assistant de Gestion de PME/PMI. L’assistant de manager travaille dans un service administratif, pour une équipe de cadres ou pour un dirigeant. Il gère et suit des dossiers, planifie, organise la communication interne et externe des informations, en maîtrisant les nouvelles technologies et les langues étrangères. Une licence professionnelle permet d’acquérir une spécialisation juridique, comptable, commerciale pour évoluer et acquérir de nouvelles compétences.

TITRE PROFESSIONNEL

Les titres professionnels (Assistant de direction, Assistant ressources humaines) sont accessibles après un bac ou après de l’expérience professionnelle. Ils permettent de se former (en quelques mois) et d’acquérir un niveau III.

DES BTS À LA MESURE DE CHACUN

Le bac professionnel « Gestion-Administration » est né de la fusion de deux bacs professionnels « Secrétariat » et « Comptabilité ». C’est un secteur en pleine évolution. Il est accessible, en MFR, par la voie de l’apprentissage. Il forme des gestionnaires administratifs qui vont travailler aussi bien dans des entreprises que des collectivités, des administrations ou des associations, parfois pour une personne, plus souvent pour une équipe. Il peut s’agir de la gestion administrative des relations commerciales (client/fournisseur), des relations avec le personnel (ressources humaines, paie) ou de l’entreprise. Les jeunes qui choisissent ce bac professionnel doivent être attirés par l’informatique, la bureautique, la gestion, le monde de l’entreprise. À ce poste, il faut savoir être polyvalent. Rigueur, organisation, disponibilité, polyvalence, réactivité et discrétion sont des qualités indispensables. Il est possible de s’insérer après un bac professionnel. Les différentes expériences professionnelles selon les entreprises, permettent de se spécialiser. Les possibilités d’évolution et de progression dans ce secteur sont nombreuses. Pour les jeunes qui ont de bons résultats et qui se sentent armés pour poursuivre des études, le BTS permet d’accéder à des postes avec davantage de responsabilités.  

Les chiffres clés

  • 750 000 assistantes et secrétaires 97 % de femmes
  • Sur la période 2012-2022, les effectifs du domaine de la gestion et de l’administration des entreprises devraient progresser à un rythme supérieur à l’ensemble des métiers
  • 125 300 salariés dans le secteur de la comptabilité (en 2010)

Source : les metiers.net - Insee - Les métiers en 2022 (France Stratégie)

Témoignage /// MICKAEL GRIZARD, ANCIEN ÉLÈVE DE LA MFR DE CHESSY-LES-MINES (RHÔNE), 32 ANS ❝ DU BTS À L’EXPERTISE COMPTABLE ”   

Mickael Grizard est un ancien étudiant de la MFR de Chessy-les-Mines dans le Rhône. Il s’y est découvert une passion pour la comptabilité. Inscrit en BTS Comptabilité gestion des organisations, il a ensuite effectué un parcours sans fausse note vers l’expertise comptable. Quand je suis arrivé à l a MFR de Chessy-les- Mines, cela faisait deux ou trois ans que je me cherchais. J’avais passé un bac scientifique. Et je voulais faire de la musique. Mais finalement j’ai dû envisager une réorientation. J’avais des amis qui faisaient de la comptabilité, je me suis dit que cela pouvait m’intéresser. J’ai eu la chance de rencontrer la MFR, qui était proche de chez moi. Aux portes ouvertes, j’ai compris que j’allais trouver un cadre idéal pour quelqu’un comme moi qui allait reprendre des études. J’ai encore eu de la chance quand j’ai trouvé mon maître d’apprentissage lors du premier entretien que j’ai passé dans un cabinet d’expertise comptable. Je suis parti de zéro, aussi bien en cours que pour le travail en entreprise.

J’ai apprécié d’avoir beaucoup d’intervenants professionnels à la MFR. C’était constructif et encourageant. Finalement, ce qui est bien avec la comptabilité, c’est qu’on voit assez rapidement à quoi ça sert. C’est ce qui m’avait manqué auparavant pendant toute ma scolarité. La comptabilité, c’est très concret. J’ai été très bien accueilli et encadré en entreprise. J’ai démarré comme opérateur de saisie avec des tâches basiques. Au bout d’un an, j’ai demandé si je pouvais faire autre chose. J’ai changé de groupe de travail, j’intervenais chez des clients, je faisais de la révision comptable. J’ai obtenu mon BTS et j’ai décidé de poursuivre dans cette voie. Je suis resté dans le même cabinet comptable pour passer, en alternance, le DCG, le Diplôme de Comptabilité et de Gestion, dans le cadre de l’IAE, à l’Université de Lyon III. C’est un niveau Licence, spécifique au cursus comptable. L’obtention du BTS m’a permis d’entrer directement en deuxième année. Au cabinet, j’ai poursuivi dans le même groupe, avec plus de responsabilités. J’ai travaillé sur le reporting, le suivi de budget... J’ai fait du conseil aux entreprises.

Après l’obtention du DCG, je me suis lancé dans le Diplôme supérieur (DSCG), toujours en alternance. J’ai dû changer d’école car l’IAE ne conduisait pas cette formation en alternance. J’ai également changé de cabinet comptable. J’étais très autonome. J’avais un portefeuille de clients, je traitais les dossiers du début à la fin. Depuis que j’ai eu mon diplôme en 2011, je me suis inscrit à l’Ordre des experts-comptables. J’ai fait mon stage professionnel qui dure 3 ans dans un nouveau cabinet. Je fais beaucoup de prospection, du développement. J’ai eu une trentaine de journées de formation et j’ai rédigé un rapport tous les six mois. Je suis suivi par l’Ordre. Curieusement plus on avance dans le métier, moins on fait de comptabilité. C’est très large, très varié, il y a beaucoup de relationnel, de conseil, de fiscalité. C’est très intéressant. J’ai terminé mon stage il y a un an. Il me reste une dernière marche à monter pour avoir le diplôme final d’expert-comptable. Je dois passer encore 2 écrits et soutenir un mémoire. J’espère avoir terminé fin 2016. Le cabinet dans lequel je travaille m’y encourage, il y aura sans doute une place pour moi. Maintenant je pense moins à faire de la batterie. J’imagine que plus tard, je me mettrai à mon compte. Aujourd’hui j’accueille régulièrement des jeunes en formation par alternance. Ça me plaît de les former.  

Lien des Familles n°354 - Dossier formation - Télécharger le PDF

Retrouvez les formations MFR sur notre moteur de recherche national

METIERS DE LA COMPTABILITE, DU SECRETARIAT, DE LA GESTION, DU MANAGEMENT /// Les MFR préparent les qualifications suivantes :

Cycles 4e/3e - DIMA : découverte des métiers par alternance
Bac Pro Gestion-Administration
Bac Pro Systèmes numériques/Option C - Réseaux informatiques et systèmes communicants
CS Technicien conseil en comptabilité et gestion
BTS Assistant de manager
BTS Assistant de gestion de PME et PMI
BTS Comptabilité et gestion

BTS Services informatiques aux organisations (SIO)/Option A Solutions d'infrastructures, systèmes et réseaux
Titre (APCM) Assistant de dirigeant d’entreprise artisanale
Titre pro Assistant en ressources humaines
Titre pro Responsable d'établissement de l'économie sociale et solidaire
Titre pro Secrétaire médical(e) (SOSIM)
Titre pro Secrétaire assistant
Titre pro Secrétaire comptable
Titre pro Comptable assistant
Titre pro Gestionnaire de paie
Titre pro Gestionnaire de petite ou moyenne structure
Titre RNCP Dirigeant d'Entreprise des Territoires Ruraux (DETR)
Titre RNCP Assitant(e) de Ressources humaines
Titre pro Assistant de direction
Diplôme européen d'études supérieures Informatique Réseaux et Sécurité
Master européen de Manager de Projets informatiques (Fédération européenne des écoles)
Licence pro management des organisations agricoles

Télécharger le catalogue des formations de ce secteur pro en PDF