Se former

Titres certifiés par l'UNMFREO

Les titres sont des qualifications délivrées par des organismes privés, consulaires ou publics (ministère du Travail...).

Comme les diplômes, les titres inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sont accessibles par deux voies :

  • celle de la formation. La validation d'acquis académiques est bien entendu possible,
  • celle de la validation d'acquis de l'expérience (VAE). Pour cette voie, une année d'activités professionnelles, bénévoles ou volontaires, des périodes de formation en entreprise, ..., en relation avec la certification est nécessaire. La première étape consiste à adresser une demande de recevabilité à l'organisme certificateur.

Pour plus d'informations sur la VAE :

VAE - Le portail de la validation des acquis de l'expérience 

DEMANDE DE RECEVABILITE A LA VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPERIENCE - CERFA N°12818*02

NOTICE EXPLICATIVE DEMANDE DE RECEVABILITE A LA VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCE (VAE) - CERFA N°51260#02

 

Les titres à finalité professionnelle qui n’ont pas été élaborés dans le cadre d’une procédure de consultation entre l’Etat et les partenaires sociaux doivent faire une demande d’enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) pour y figurer. Ceci concerne en particulier les titres délivrés par des organismes privés consulaires, ou par des ministères non dotés d'instance consultative (défense, équipement, culture,...). L'instruction des demandes d'inscription au RNCP est réalisée par l'agence France Compétences et l'inscription éventuelle au RNCP fait l'objet d'une publication d'un arrêté au Journal Officiel.
Les titres ainsi enregistrés au RNCP bénéficient de la reconnaissance de l'Etat.

 

Technicien agricole (TA) (niveau 4) - Organisme certificateur : UNMFREO - Lien vers l'espace officiel de la ceritification professionnelle

Le secteur d’activité est celui de l’agriculture, avec toute sa diversité et ses activités connexes de l’amont et de l’aval de l’entreprise agricole.

Les titulaires de la certification exercent les métiers de :

  • Chef d’entreprise agricole (exploitant individuel ou en société, conjoint collaborateur),
  • Second du chef d'exploitation,
  • Responsable de production (chef de culture, responsable de vignoble…) ou d'atelier de production végétale et/ou animale,
  • Salarié hautement qualifié de l'exploitation agricole, salarié d'un service de remplacement agricole,

La certification Technicien agricole confère la capacité professionnelle agricole (arrêté du Ministère de l’Agriculture du 24 octobre 2012). A ce titre, son titulaire peut, s’il remplit les autres conditions, bénéficier des aides à l’installation (dotation, prêts bonifiés…).

Base légale : arrêté du 11 juillet 2018 publié au JO du 21 juillet 2018.

 

Technicien jardins espaces verts (TJEV) (niveau 4) - Organisme certificateur : UNMFREO - Lien vers l'espace officiel de la certification professionnelle

Le technicien jardins espaces verts seconde l’entrepreneur du paysage. Il est responsable de chantiers de création ou d’entretien. Le secteur d’activité est celui de l’aménagement paysager. Les titulaires de la certification exercent les métiers de :

  • Responsable de chantier, chef d'équipe en JEV,
  • Encadrant technique JEV
  • Ouvrier hautement qualifié en JEV,
  • Agent JEV en collectivité territoriale.

Ils peuvent évoluer vers le métier de paysagiste (après expérience).

Les MFR suivantes proposent ce titre : EYZIN-PINET / GENNES / LA FERRIERE / LA FERTE MACE / LE TAMPON / MACHECOUL / PORT BRILLET / ROUEN / UZES

Base légale : Titre inscrit au RNCP par arrêté du 19 novembre 2014 publié au JO du 29 novembre 2014. Décision du 02/03/2020.

 

Cuisinier gestionnaire de restauration collective (niveau 4) - Organisme certificateur : UNMFREO - Lien vers l'espace officiel de la certification professionnelle

Le titulaire du titre « Cuisinier gestionnaire de restauration collective » assure la responsabilité globale d’un service de restauration collective au sein d’un établissement (établissement scolaire et/ou de formation, établissement médico-social, EHPAD, hôpital, crèche, entreprise…) : de l’approvisionnement à la distribution des repas.

Les termes les plus usités pour désigner le métier sont les suivants : Maître de maison (convention collective des MFR), Responsable de cuisine, Responsable de restauration, Cuisinier gestionnaire, Chef cuisinier, Chef de partie, Chef gérant, Chef de production, Second de cuisine.

Le cuisinier gestionnaire de restauration collective organise, réalise et assume la production culinaire et sa distribution. Par la mise en place et le contrôle des conditions d’hygiène et de sécurité conformes à la réglementation, par sa connaissance des besoins et des attentes des personnes accueillies, par sa capacité à valoriser les ressources du territoire et les produits, il propose une alimentation de qualité, saine et équilibrée qui, dans le respect des budgets, concourt au plaisir, au bien-être et à la santé des convives.

Il exerce son métier seul ou en équipe au sein de laquelle il assure une mission d’animation et d’organisation du travail. En étroite collaboration avec l’équipe de direction et en relation avec les professionnels des autres services (équipe pédagogique et/ou animation, éducative, soignante, médicale…), il participe au projet global de la structure et contribue au développement du lien social au sein de l’établissement. Il peut être en relation directe avec les publics accueillis qu’il s’agisse d’enfants ou d’adolescents, de personnes âgées, de personnes malades ou de salariés… Il inscrit son action dans une démarche de développement durable, favorisant l’approvisionnement local et la lutte contre le gaspillage.

Base légale : Arrêté du 07 avril 2017 publié au Journal Officiel du 21 avril 2017.

 

Animateur en gérontologie (niveau 4) - Organisme certificateur : UNMFREO - Lien vers l'espace officiel de la certification professionnelle

L’animateur en Gérontologie met en oeuvre  – en coopération avec d’autres professionnels, des partenaires, des bénévoles -  un projet global d’animation à destination de personnes âgées, qu’elles soient ou non dépendantes, qu’elles résident en structures collectives ou à leur domicile.

Par ses interventions en termes d’accueil, d’accompagnement et d’animation, l’animateur en gérontologie vise à favoriser le bien-être, l’épanouissement de la personne âgée et à lui permettre de développer, conserver ou retrouver du lien social.

Ses principales activités sont les suivantes :

  • Observer, évaluer la situation et les besoins de personnes âgées dépendantes ou non, dans le cadre d’un projet institutionnel
  • Elaborer en équipe et sous la responsabilité du directeur le projet d’animation et le faire vivre au quotidien
  • Proposer et participer à la mise en œuvre d’un accompagnement personnalisé de la personne âgée qu’elle soit autonome ou en situation de dépendance
  • Concevoir et réaliser des activités d’animation spécifiques à destination de personnes âgées

Base légale : Arrêté du 09 avril 2018 publié au Journal Officiel du 17 avril 2018.